01/11/2020
Sous pression
Sous pression

Sous pression

Les autres fois, tu prélèves ton Spasfon tranquil’, tu manipules deux mille tubulures dans le respect de l’hygiène, tu réalises des pansements de dingue, tu perfuses des prématurés de quelques grammes avec une douceur incroyable et tu fais preuve d’une excellente dextérité en suturant la gencive d’un gamin de 11 ans…

Ce jour, tu as 3 réas’, 2 docteurs, 2 internes et ton aide soignante autour de toi et tu te retrouves en position de stagiaire, incapable de manipuler la poindre aiguille sans frôler l’AES…

A vous, les stressés qui frôlent le Parkinson dans les situations de crise ! 🙂

Vérifiez également

On connaît forcément 2

On connait forcément… la follasse du service !!!! La petite jeunette qui fait des colliers …